Rapport de Michel GOUDAERT Past-Président (1969-1970)

 

C’était l’époque où l’on croyait que la région Nord-Pas de Calais devrait grâce au Marché Commun réconcilier pour le plus grand bien de son économie, l’histoire et la géographie.

C’est ainsi que se poursuivit l’étude des problèmes posés par le Traité de Rome que j’avais suscité en tant que vice-Président de la Commission d’Action Internationale, sous les présidences de Norbert SEGARD et d’André SPRIET. Un face à face Lord Jebb GLADWYNMaurice SCHUMANN, organisé à l’occasion du 10ème anniversaire du Traité de Rome, évoqua l’entrée éventuelle de la Grande Bretagne dans le Marché Commun.

L’Europe Verte, l’avenir de la politique agricole européenne, fit l’objet d’un débat de Monsieur F. SCHLINGEMANN, député néerlandais, Président des experts de la C.E.E. et Monsieur Jean DELEAU, membre du Conseil Economique et Social.

Suivit une étude des difficultés des Houillères de nos bassins en rapport avec ceux de la Ruhr, la crise de nos textiles face aux textiles italiens, le problème des investissements et des professions libérales en Belgique et en France.

Nous eûmes la chance de recevoir S.E. Mr Schram NIELSEN, Ambassadeur du Danemark en France qui nous parla de l’économie danoise face au Marché Commun et d’accueillir le Comité Franco-Allemand du Rotary, ce qui permit d’organiser au foyer de l’Opéra, un concert donné par le trio GOBEL de Berlin.

A cette action internationale s’ajoutent trois pôles d’intérêt qui découlèrent peu ou prou des idées qui suivirent mai 1968 :

–          Pierre BILLECOCQ, Secrétaire d’Etat à l’Education Nationale, parla de l’enseignement technique et des réformes à long terme nécessaires en matière d’éducation.

–          Le 65ème anniversaire du Rotary fut marqué par la Conférence de Maître Richard DUPUY, Grand Maître de la Grande Loge de France, en présence de Monseigneur GAND, Evêque de Lille et du Pasteur de l’Eglise Méditerrannée.

–          Les loisirs enfin clôturèrent l’année avec Monsieur Gilbert TRIGANO, Directeur du Club Méditerranée.

Il est à noter que l’idée lancée par Paul GAUTIER, pour une action concertée des clubs de la métropole, fut poursuivie et c’est ainsi qu’à notre initiative, le Club de Roubaix-Sud invita la Professeur NEUMANN de Belgique qui développa sa conférence sur le thème « Perspectives nouvelles des investissements ». Il est regrettable que ses efforts furent sans lendemain.

Sur le plan intérieur, il y eut deux initiatives :

–          L’une fut d’imaginer, compte rendu de l’évolution de notre cité, ce qui devrait être la classification du Rotary si nous avions à le créer et de mettre ainsi en évidence où s’imposait un effort de recrutement.

–          L’équipe qui permit cette action était composée des vices-Présidents Guy DEBEYRE, Jacques RAILLE, Jean LECOCQ,René  MIGNOLET, sans oublier le Secrétaire précis et précieux, Jacques PRUVOST. Robert HOMBLE s’occupa du problème des conférences, et notre regretté Bernard JAOUEN, de ceux du Protocole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *